Tout patient peut informer le Conseil de l'Ordre d'un fait qui ne lui semble pas en adéquation avec les règles éthiques et déontologiques auxquelles sont soumis les médecins.

Dans ce cas, il faut nous transmettre un courrier en formulant vos doléances à l'encontre du praticien concerné en nous précisant bien son nom et prénom.
 
Il est donné à chaque correspondance toute l'attention nécessaire. Toute doléance est transmise au médecin concerné en l'invitant à y répondre et s'expliquer.

Ses explications sont donc transmises à l'auteur de la doléance soit qui s'en contente, soit qui décide de porter plainte.